Ravages, renaissance, disparition totale et définitive, gamma,  syracuse, abraxas, malaga, ravage, rvgs, new-wave française de maintenant, chanson pop, musique, paris, france, bergen, blois, moisy, manoeuvres orchestrales dans le jour, tobias wilner, blue foundation

SYRACUSE - SESSION LIVE





RENAISSANCE - NOUVEL EP DISPONIBLE

Ravages by Tobias Wilner

Somewhere between LCD Soundsystem and Serge Gainsbourg - Sodwee.com

CD - MP3 - WAV - STREAMING




NOUVEAU CLIP - RENAISSANCE
RÉALISÉ PAR TOBIAS WILNER (BLUE FOUNDATION/DK)





Concerts


Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France, de la Sacem et de Zebrock.

Arcadi  Zebrock  Sacem

Vidéos

GAMMA (Réalisation : Cédric Nussli)


Pop organique en français assumée qui nous transperce de ses rayons - Soul Kitchen
Elegancia francesa para un nuevo electropop europeo - Notodo



DISPARITION TOTALE ET DÉFINITIVE (Lyric video Français + Español)


Una canción apocalíptica de sentimientos trágicos.
Casi un tsunami emocional
- Siglo 21, Radio 3, España



SYRACUSE (Lyric video Français + Español + Italiano)




ABRAXAS (Réalisation : Cédric Nussli)




Biographie

Électronique et pop, Ravages est composé de Simon Beaudoux et Martin Chourrout, parisiens aux profils atypiques. L'un est polytechnicien, l'autre titulaire d'un master en intelligence artificielle. Passionné de technologie et d'architecture, le duo tire, à un S près, son nom d'un roman de science-fiction de René Barjavel. Un classique qui dans sa première partie expose une fascination futuriste totalement partagée par le groupe, passerelle entre passé et futur.

« Renaissance », nouvel EP, propose leur vision futuriste et synthétique d'une pop française organique, moderne et lumineuse. Synthés, claviers. Les machines sont là, omniprésentes. Mais les hommes restent aux commandes. Dès l'ouverture, l'efficace et tourbillonnant Gamma demande à nos esprits trop sages de se perdre après s'être trop regardés faire. Acteurs plutôt que spectateurs. Disparition totale et définitive raconte le besoin d'évasion et de renouveau. Universel et intime. Un morceau à écouter sur un dancefloor en mousse.

Produit par le danois Tobias Wilner (membre de Blue Foundation, groupe shoegaze figurant sur les B.O de Twilight ou de Miami Vice),, le mélancolique Renaissance évoque la nécessité parfois de fuir pour éviter le naufrage. Puis c'est Syracuse> (NDLR : ceci n'est pas une reprise), doudou mental qui réconforte quand l'insouciance s'évapore peu à peu. Le mystérieux Abraxas clôt l'EP de la plus belle des manières. Un homme regarde notre monde hyperactif par sa fenêtre. Odyssée mentale ou hommage détourné à Ricardo Bofill, architecte démiurge et créateur d'une cité rétro-futuriste du même non? On ne sait pas. Une chose est certaine, si Ravages chante en français, c'est par volonté et non par renoncement. Par désir aussi de laisser à l'auditeur la libre interprétation de textes aux contours parfois abstraits ou poétiques.

Lettré sans être suffisant, le duo cite Le voyageur imprudent (encore Barjavel!) ou La planète des singes de Pierre Boule au rayon des lectures qui ont compté. Des bornes mentales plus que des influences conscientes. Elevé au ciné SF (Soleil vert, Brazil, John Carpenter, Blade Runner,…), aux sonorités anglo-saxonnes (New Order, Joy Division, Phoenix, LCD Soundsystem,…) et françaises (Diabologum, Programme,..), Ravages a aussi grandi en écoutant les histoires d'hommes-machines de Kraftwerk. C'est peut-être pour ça que sur scène, le duo devient quatuor histoire de ne pas dépendre de ces fascinantes machines.

Cette « Renaissance » a évidemment une histoire. Car Ravages ne vient pas de nulle part. Jusqu'ici, Martin et Simon tenaient la barre d'Exsonvaldes, quatuor pop à guitares ayant rencontré un succès important en Espagne. Pour une fois que ce n'est pas au Japon, on en profite pour le dire. Après 4 albums et 300 concerts, ce supertanker pop vient de s'offrir une tournée d'adieux pour disparaître la plus belle façon et laisser la place à Ravages. Objectif ? Muter, renaître en mettant de côté les guitares pour des sonorités plus futuristes. Bienvenue synthés DX7, Juno-106 et autre Korg MS-10. Une page se tourne, mais c'est un nouveau chapitre qui s'ouvre. Ravages.

Contact

Promo Presse/Radio/TV : Melissa Phulpin - melissa@melissa-pr.com
Promo Web : William Piel - william.promoweb@gmail.com
Promo España : Santiago Cotes - tiagocotes@gmail.com
Concerts : contact@ravages.fr